Chronique sur UNE ÉPREUVE DE COURAGE de Justina Ireland

Il y a bien longtemps dans une cuisine lointaine très lointaine….


Bonjour à vous Bande de Lecteurs Fous de la Bordure Extérieure, aujourd’hui n’est pas coutumes nous vous proposons une lecture jeunesse dans la collection Star Wars, Haute RépubliqueUNE ÉPREUVE DE COURAGE. Un roman écrit par Justina Ireland dans la collection La Bibliothèque Verte chez Les Éditions Hachette.


Au menu, nous replongeons dans la nouvelle timeline, intitulée Haute République. Ce roman jeunesse se savoure en parallèle du La Lumière des Jedis. Nous y retrouvons quatre jeunes personnages une Chevaliers Jedi, un Padawan et deux humains qui se voient confrontés à des épreuves terribles, face à ses terribles pirates que sont les Nihils.


Lire chaque soir un chapitre de ce roman jeunesse avec mes wookies étaient un véritable plaisir. Une histoire rythmée par de nombreuses péripéties,  des personnages qui sont facilement identifiables et accessibles pour petits et grands. Le plus de ce roman, cette façon de compléter La Lumière des Jedis, roman paru aux Éditions Pocket Imaginaire. Et mon plus grand bonheur à la lecture de Une Épreuve de Courage s’est de voir mes wookies vivre ce roman comme une aventure, de le dire  » encore un chapitre s’il te plaît «  et triste de tourner la dernière page et de laisser derrière nous nos quatre compagnons dont nous aurions aimé connaître la suite des aventures.

Est-ce que je recommande de lire UNE ÉPREUVE DE COURAGE : pour sure, à ceux grands fans de Star Wars ou pour passer un bon moment lecture en famille.

Chronique sur Star Wars – Haute République – LA LUMIÈRE DES JEDI de Charles Soule

Il y a bien longtemps dans une cuisine lointaine très lointaine…Bonjour à vous Bande de Lecteurs Fous, Maîtres, Chevaliers ou Padawans. Aujourd’hui avec mon Alfred nous vous embarquons en direction de la nouvelle Ère Star Wars, intitulée Haute République, avec comme point de départ le roman de Charles SouleLA LUMIÈRE DES JEDI, aux Éditions Pocket Imaginaire.

Au menu, un plongeon de 230 ans avant la bataille de Yavin. Vous prendrez bien d’une galaxie en paix, sous le règne de la Chancelière Soh. Vous y ajouterez une part d’un grand projet de station spatiale mais également des accidents sur les hypervoies, et des gros méchants les Nihils.

Mais WAHOU ! Et c’est bien le terme ! C’était simplement magique de lire quelque chose de tout simplement inédit sur Star Wars. Un régal, que de découvrir cette nouvelle ère, avec une galaxie en paix, et ces prérogatives.

J’ai adoré découvrir les nouveaux personnages qui font vivre ce roman, et qui nous permettent d’en apprendre davantage sur les Jedi, la Force, et leur rôle au sein de la galaxie. Quant aux « méchants » les Nihils, Charles Soule l’auteur les enrobe de mystère tout au long du roman et nous laisse pantois, sur un dernier rebondissement !

Un vrai roman Star Wars avec nombre de scènes d’action, de la bataille spatiale, quelques duels au sabre laser, enrobé par le chant de la Force !

Est-ce que je le recommande mon Alfred : bien évidemment, et je dis même à ceux qui n’ont encore jamais osé lire Star Wars, « vous pouvez commencer par ce roman-ci, les yeux fermés  ! »

Comme toujours que la Force soit avec vous et dans vos lectures !

Chronique sur LEIA – PRINCESSE D’ALDERAAN de Claudia Gray

Il y a bien longtemps dans une cuisine lointaine, très lointaine….


Bonjour à vous Bande de Lecteurs Fous d’une autre galaxie, cela faisait longtemps que nous n’avions pas savouré ensemble un bon roman Star Wars. Et aujourd’hui mon Alfred et moi-même nous vous proposons la dernière parution Star Wars aux Éditions Pocket ImaginaireLEIA – PRINCESSE D’ALDERAAN de Claudia Gray.

Il vous sera servi tous au long de cette lecture,  de Leia, princesse d’Alderaan. Célèbre princesse de l’univers Star Wars et si vous le connaissiez pas encore vous pouvez commencer par lire ce roman !


Alfred, je succombe totalement pour ce roman, je pense sans nul conteste qu’ il fera parti de mon top 3 des romans du canon officiel ! Je n’avais encore lu aucun des romans de Claudia Gray mais quelle erreur ! Rien qu’à la lecture de ce roman, on sent le plaisir qu’à pris l’autrice et la fan qui se cache derrière l’écrivain.

Personnellement j’étais enchantée de lire un roman centré sur la jeunesse et le personnage de Princesse Leia, un personnage que j’affectionne tout particulièrement, elle est même ma préférée (mais chut n’allez pas le répéter à Jyn Erso ). J’ai grandement apprécié la suivre et la voir prendre en maturité au fil des pages.

J’ai trouvé que Claudia Gray amené de manière subtile son rôle dans la Rébellion et qu’elle donnait aussi beaucoup de relief à des personnages tels que Bail Organa et sa femme mais aussi Mon Mothma que l’on découvre sous un autre jour. Des personnages secondaires mais d’une importance capitale.

En bref vous m’aurez comprise et toi aussi mon Alfred LEIA – PRINCESSE D’ALDERAAN est un petit bijou qui s’ajoute à notre bibliothèque Star Wars !

Chronique sur LE COLLECTIONNEUR de Kévin Shinick

Il y a bien longtemps dans une cuisine lointaine très lointaine


Bonjour à vous Amis d’une Galaxie Lointaine, aujourd’hui avec mon Alfred, nous rattrapons un peu notre retard sur nos lectures Star Wars, avec LE COLLECTIONNEUR de Kévin Shinick, aux Éditions Pocket Imaginaire.

Au menu ce n’est pas du Sarlaac en salade que nous allons vous servir. Mais c’est l’histoire d’une quête initiatique. C’est de deux adolescents et d’un droïde sur la trace des Chevaliers Jedi et de son passé pour l’un d’entre eux.


Bien mon Alfred j’avais bien de m’en voler vitesse lumière pour cette galaxie et je ne suis pas mécontente du voyage.Immersion réussie. J’ai aimé découvrir ces nouveaux personnages même si au niveau de ce trio ( un garçon, une fille, un droïde) ce n’est pas ce qu’il y a plus original.

Leur quête des artefacts Jedi est intéressante et permet à ceux qui ne connaissent les jeux, ni les séries animées de découvrir certains événements importants de l’univers étendu Star Wars. Je reste toutefois un peu mitigée dont l’auteur aborde la place de l’histoire des Jedi dans la Bordure Extérieure. Sinon d’un point de vue lecture c’est un  roman assez court qui se lit facilement et peut même plaire à un jeune public.

En bref mon Alfred et vous aussi vous m’aurez comprise, c’est un bon roman pour voyager à travers la Galaxie, Star Wars.

Chronique sur L’OMBRE DE LA REINE de E.K Johnston

Il y a bien longtemps, dans une cuisine lointaine très lointaine ….

Bonjour à vous Membres du Sénat Galactique, aujourd’hui avec mon Alfred nous dévoilons notre avis sur la lecture que nous venons tout juste d’achever L’OMBRE DE LA REINE de E.K Johnston parut le 3 décembre aux Éditions Pocket Imaginaire

Au menu rien de moins que les débuts de Padmé Amidala au Sénat Galactique. Et avec Padmé c’est toujours un savoureux mélange entre l’élégances, charme, politique et aventure.

Bon alors mon Alfred c’est la deuxième fois, que nous lisons un livre de E.K Johnston qui s’attaque à l’une de nos héroïnes préférées de la saga Star Wars. 

Une nouvelle fois le reproche que je peux trouver à ce roman s’est sans doute de faire d’une héroïne battante, déterminée, un personnage dans le doute.  

Mais sûrement l’auteure cherche-t-elle a rendre ses personnages moins lisses, plus complexes. 

Autre point de similitude qui nous a frappés c’est la mise en avant de Bail Organa, (je pense que secrètement E.K Johnston en pince pour lui !)elle lui réserve une place de choix auprès de Padmé, qui permet de mieux comprendre leurs liens.

Tout doucement L’OMBRE DE LA REINE, met en place l’épisode de L’ Attaque des Clones et les conflits politiques de The Clone Wars et ça ce n’était pas pour me déplaire. Tout comme nous avons aimé les multiples allusions aux différents films, et série. Et retrouver énormément de personnages secondaires tirés de différents univers Star Wars à l’image de Mon Mothma, Mina Bonteri.

Alors mon Alfred je te propose qu’entre deux changements de tenues sénatoriales nous donnions mon conclusion :

Je dirais que c’est un roman qui se met en place vraiment doucement , qui à mon sens aurait eu besoin d’une Padmé forte de bout en bout, avec plus d’intrigue politique et d’action. Mais qui se lit bien et facilement.

Chronique sur Thrawn Trahison de Timothy Zahn

Il y a bien longtemps, dans une cuisine lointaine très lointaine ….

Bonjour à vous peuple Dashade, Chiss et autres Grysks, aujourd’hui avec mon Alfred nous revenons sur la parution de ce jour même pour les Éditions Pocket, dans la série Star WarsTHRAWN TRAHISON de Timothy Zahn.

Avant tout un grand merci aux Editions Pocket Imaginaire pour cet envoi en avant première de la suite de la saga sur Thrawn qui est sans conteste un de mes personnages favoris.

Au menu de ce troisième volet, concocté par Timothy Zahn, à savourer sans modération, le projet Nébuleuse, des Rebels sur Lothal, des complots, des batailles spatiales mais surtout l’ascension du peuple Grysk dans la galaxie, et le combat du peuple Chiss.  
Alfred, je n’y crois pas d’avoir pu me plonger dans THRAWN TRAHISON, en avant première. Et si j’avais quelques appréhensions suite à notre légère déception du tome 2, Timothy Zahn a su nous réconcilier et pas qu’un peu.

LoCette fois, pas d’histoire qui tourne en rond.Le contexte a aussi beaucoup joué en la faveur de ce roman, se plaçant de manière idéale en plein dans la dernière saison des Star Wars Rebels et Rogue One, c’était pour ravir une fan comme moi de cette période. 

Appréciables également sont les nouveaux personnages prenant part à cette histoire, je pense au peuple de l’Ascension Chiss. Un mélange avec brio à de personnages cultes comme le Grand Moff Tarkin ou le directeur Krennic. Et quel plaisir de retrouver le lieutenant Eli Vanto enfin de retour dont son absence du tome 2 nous avait fait défaut.Et concernant l’action, on ne soulignera plus ces batailles spatiales décrites de manière  précise, chirurgicale, à la limite de la cinématographie qui sont une des grandes qualités de Timothy Zahn. Cette fois le tome 2 prend sens et montre son utilité dans l’histoire globale de cette trilogie.

Alfred informe donc l’Empereur, et le grand Moff Tarkin que nous sommes prêts à embarquer à bord Chimaera :

J’ai donc tourné les dernières pages et fermé ce roman avec un sentiment mélangeant régale et la tristesse que se soit déjà terminée.

Chronique sur Star Wars: RENAISSANCE de Rébecca Roanhorse

Il y a bien longtemps dans une cuisine lointaine, très lointaine…

Bonjour à vous Bande de Lecteurs Fous venus des confins de la galaxie, aujourd’hui avec mon Alfred nous revenons sur le petit dernier des Éditions Pocket sorti le 26 Août, STAR WARS RENAISSANCE de Rebecca Roanhorse.

Dans ce nouveau menu, nous vous proposons de déguster la suite de l’Épisode XVIII ( Les Derniers Jedis), et de retrouver La Résistance peu de temps après leur fuite de Crait. Aux files des pages savourer les prémices de la reconstruction de La Resistance.
C’est un livre que nous avons attendu impatiemment , et ce depuis le live de Génération Star Wars. Cest un roman qui a eu énormément de très bonnes critiques… décrit comme le roman passerelle entre Les Derniers Jedis et L’Ascension de Skywalker.Et Alfred nous l’avons lu, direction l’hyperespace, vitesse lumière enclenchée…. beaucoup de choses nous ont ravies et d’autres moins.

Dans les plus de cette recette vous retrouverez un service fan avec énormément de personnages issu des différents romans ( Riposte, Liens de Sang …). Mais une nouvelle fois l’accessibilité du roman est faite pour ceux qui aimeraient lancé. On se régale également avec une bonne tranche sur la psychologie du personnage de Poe Dameron. Et c’est avec subtilité que l’auteur nous fait découvrir le côté du Premier Ordre.Dans ce qui nous a un peu moins plu, évidemment le manque d’action, nous nous attentions à un roman à l’image de Battlefront Twilight Compagny par conséquent ça manquait de piquant. Frustrant que l’action ne se déroule que sur les premiers jours du renouveau de la Resistance et ne concerne qu’une seule mission. Décevant également de ne pas suivre davantage les personnages de Finn et Rey  relégués en second rôle. Frustrant que l’action ne se déroule que sur les premiers jours du renouveau de la Resistance et ne concerne qu’une seule mission.

Générale Organa, certes chez nous ce n’est pas D’Qar mais nous sommes prêts à vous accueillir : En bouche finalement ça donne un roman Star Wars avec un bon potentiel qui se lit bien mais qui laisse un sentiment de faim.

Chronique CHEVALIER ERRANT de John Jackson Miller

Il y a bien longtemps dans une cuisine lointaine, très lointaine ….

Bonjour a vous Bande de Lecteurs Fous, amis d’une galaxie lointaine, aujourd’hui avec mon Alfred nous revenons sur notre dernière lecture Star WarsCHEVALIER ERRANT de John Jackson Millerun roman Legendes, parut aux Éditions Pocket.

Au menu, un roman Star Wars, en dehors du canon officiel se passant près de 1000 ans avant l’ère que nous connaissons le plus. À savourer l’histoire de Kerra Holt chevalier Jedi dont certains ont déjà dû suivre les pérégrinations en format Comics. La voilà donc perdue dans la Bordure Extérieure au mains des Seigneurs Siths.

Voilà mon Alfred qu’une nouvelle fois nous avons succombé pour un roman Star Wars mais cette fois de l’univers Legendes. Quel plaisir de découvrir l’univers Star Wars 1000 ans avant l’ère originelle même si c’est en dehors du canon officiel. De partir dans l’espace Sith en compagnie de l’héroïne qui est attachante à souhait. L’histoire est prenante, rythmée, avec beaucoup d’actions et beaucoup de détails. 

Alfred embarquement direct pour la Bordure Extérieure, mais avant cela notre ressenti :

Nous devons dire avec Alfred qu’une fois encore ce que nous aimons avec les romans de l’univers Legendes c’est le souci du détail de l’auteur, et que nous sentons derrière la plume un passionné de l’univers de Star Wars .

Chronique sur AHSOKA de E.K Johnston

Il y a bien longtemps dans une cuisine lointaine très lointaine …

Bonjour à vous Bande de Gungans, Corustantis ou membre de la Bordure Extérieure. Aujourd’hui avec mon Alfred nous revenons sur notre lecture de AHSOKA  de E.K Johnston aux Éditions Pocket, dans la série Pocket ImaginaireStar Wars.

L’ingrédient primordial à cette recette livresque le personnage emblématique d’ Ahsoka Tano, issus de la série Clone War et également présents dans la série Star Wars Rebels. Et voilà romancé pour les amateurs de Star Wars l’entre deux pour notre Togruta préférée.

 Bon commençons par dire que nous avons relevé quelques contradictions entre la fin de la saison 7 de The Clone Wars et le roman (notamment la bataille avec Dark Maul) .
Si le début de notre lecture nous a donné quelques sueurs en trouvant notre héroïne habituellement si enjouée et combattante, là nous l’a retrouvons un peu morose et bouleversée par L’Ordre 66. L’auteur a su au fur et à mesure des pages nous plonger dans un aspect très psychologique plus fouillé d’Ahsoka avec il est vrai moins d’action que ce que nous espérions. Mais ce qui fait la force de ce roman c’est le fait qu’il se rattache à la fois aux films, aux séries mais également au jeu Fallen Order.AHSOKA devient donc un roman pacerelle qui permet de découvrir les prémices vraiment balbutiant de la Rébellion et notamment de mettre en lumière un personnage toujours secondaire mais très important Bail Organa et d’une nouvelle fois mettre en lumière les personnages des Inquisiteurs et pour cela nous n’avons pas boudé notre plaisir. 

Alfred met donc moi en communication avec Fulcrum :

 En bref c’est un roman simple qui se lit bien mais dont nous en attendions plus .

Chronique sur L’ASCENSION DE SKYLWAKER de Rae Carson

Il y a bien longtemps dans une cuisine lointaine, très lointaine ….

Bonjour à vous Bande de Lecteurs Fous venus des confins des Régions Inconnues, pour qu’avec mon Alfred nous vous dévoilons notre avis sur la toute dernière novélisation parue chez Fleuve Éditions. Nous vous parlons bien évidemment de L’ASCENSION DE SKYWALKER écrit par Rae Carson.

Au menu l’adaptation en roman du film éponyme, le tout dernier volet de la saga Skywalker. En personnages principaux les nouveaux héros créés par Disney, se mélangeant avec l’ancienne génération, celle de Georges Lucas, dans un ultime combat contre l’Empereur Palpatine.

Alfred, nous devons le dire, tout bon fan de Star Wars devrait absolument lire ce roman de Rae Carson. Il est en faite une extension du film, l’auteure apporte énormément d’éléments qui complètent l’histoire, l’étoffe et la rends encore meilleure. Le roman est empli de scènes inédites,  tout comme les pensées et les sentiments des protagonistes raviront les fans. La novélisations va plus loin que le film et fournit matière pour une meilleure compréhension de certains passages.

En lisant L’Ascension de Skywalker c’est découvrir les pensées des personnages qui permettent de mieux les cerner, de mieux les connaître. Notre attachement au personnage de Kylo Ren ou Ben Solo c’est encore renforcé.Une nouvelle fois nous avons été pris d’émotion sur les dernières pages, il a encore été plus difficile de refermer le lire que de devoir éteindre le film.


Maitre, laissez-nous vous rejoindre sur Exegol, nous donnons notre ressenti à l’instant : 

Vous l’aurez compris nous avons adoré cette lecture, et que dire de plus qu’il vous faut lire ce roman si vous aimez Star Wars.