Chronique sur LA VIE RÊVÉE DES HOMMES de François Roux

Bonjour à vous Bande de Lecteurs Fous, aujourd’hui avec Alfred nous proposons de découvrir LA VIE RÊVÉE DES HOMMES de François Roux parut aux Éditions Albin Michel.


Au menu savourez à travers l’histoire de deux hommes et d’une histoire d’amour, l’évolution de l’homosexualité à travers le temps et entre deux pays.

Bien mon Alfred, j’étais plus qu’impatiente de me plonger dans ce roman, que je savais déjà que je lirai rapidement !


Tout d’abord parce que c’est vrai que j’aime ces histoires d’amour qui sortent de l’ordinaire. Et surtout quand elles traversent le temps.


La première partie m’a enchantée toutefois j’ai vite ressenti une baisse de rythme, une fois le passage sur la fin de la Seconde Guerre mondiale terminée.
Peut-être parce que l’auteur a travers le destin de trois hommes souhaite donner une large vision de l’homosexualité à travers différentes époques, j’ai eu l’impression que ça manquait d’approfondissement, que ça allait trop vite. L’intrigue reste tout de même intéressante et prenante. Les personnages, si on doit parler d’eux, sont attachants, chacuns à leur façon cherchant l’acceptation de soi et l’acceptation des autres.


Et finalement même si j’en voulais plus, arrive la dernière partie et les années 90, le début du Sida est une nouvelle fois je me suis embarquée. J’ai ressenti le petit intérêt en plus et apprécié la façon dont l’auteur aborde ce thème, avec beaucoup d’élégance.


En conclusion mon Alfred  LA VIE RÊVÉE DES HOMMES, est roman plaisant mais dont j’aurai aimé parfois plus de détails.


Le mot de la fin que la Force soit avec vous et dans vos lectures !Et n’hésitez pas à venir nous dire si vous avez lu ce roman ou si vous aimeriez le lire.

Chronique sur CLAIR DE LUNE de Mélanie Lebas

Bonjour à vous Bande de Lecteurs Fous, aujourd’hui c’est parti Alfred pour notre avis sur CLAIR DE LUNE de Mélanie Lebas, que nous avons eu le privilège de recevoir par France Loisirs.


Au menu : 

Nous vous proposons de savourer une romance historique, sur fond de Seconde Guerre mondiale. Partez donc à la découverte du personnage de Juliette, une jeune pianiste qui va prendre part au combat de la Résistance.


Alors là mon Alfred, quelle charmante découverte avons-nous faite ! Je dois dire que personnellement j’avais un peu peur de me lancer dans la lecture d’une romance. Peur de l’un peu  » niant niant «  avec le côté historique relégué au fond du tiroir, mais queneni ! 


Pour mon plus grand plaisir, le contexte historique est bien présent et alimente l’histoire de faits réels, et donne à l’ensemble crédibilité. C’est vraiment avec curiosité que j’ai tourné les pages.

Bien évidemment, l’auteure enrobe de romanesque cette part de l’histoire avec ses personnages. Mais des personnages construit avec intelligence dont j’ai aimé la nuance et l’évolution de chacun au cours du roman. Ce qui pour une romance est appréciable, car bien évidemment en matière d’histoire d’amour, cela reste traditionnel. Mais n’est pas déplaisant pour autant. Le roman étant déjà riche en Histoire, le côté classique permet l’équilibre et rend la lecture agréable.

En conclusion mon Alfred, j’ai passé de très bonnes heures de lecture, en compagnie de CLAIR DE LUNE ! 
Et comme toujours  que la Force soit avec vous et dans vos lectures ! 

Lien France Loisirs :

 http://bit.ly/France-Loisirs-Saison3

Chronique sur LE BÛCHER DES CERTITUDES de Bernadette Pécassou

Bonjour à vous Bande de Lecteurs Fous, aujourd’hui nous vous proposons avec Alfred, aux Éditions Albin Michel LE BÛCHER DES CERTITUDES de Bernadette Pécassou.

Au menu, un roman historique sur fond de sorcellerie. Pour cela prendre l’arrière Pays Basque, l’arranger à la sauce 1609. Ajouter quelques jeunes femmes esseulées, et une vieille guérisseuse. Mettre les hommes en mer à la chasse à la baleine. Sans omettre pour réussir le tout, un juge à cheval sur la religion, qui voit le malin partout et allume des bûchers à tout va !

Alfred, les romans historiques se faisaient un peu rares ces derniers temps et j’ai été ravi de renouer avec le genre.

Surtout que Bernadette Pécassou nous offre une lecture prenante dont j’ai tourné les pages à un rythme frénétique. Ce roman historique se lit à la manière d’un roman d’aventures dont je voulais absolument connaître le dénouement. C’est sans temps mort que j’ai sauté de personnage en personnage.

Et même si je suis restée assez froide vis-à-vis de certaines figures féminines qui jalonnent ce roman. J’ai apprécié le symbolisme que chacune des femmes apporte ( l’amoureuse, la vieille femme, la fille de joie, et la battante).

Quant au personnage masculin sur lequel se base ce roman, on ne peut que le trouver abject à souhait, un véritable fanatique !  

Alfred, nous ne pouvons que conseiller LE BÛCHER DES CERTITUDES, aux lecteurs qui aimeraient découvrir un roman sur les bûchers et les sorcières .

Chronique sur L’ANGE DE MUNICH de Fabiano Massimi.

Bonjour à vous Bande de Lecteurs Fous, aujourd’hui avec mon Alfred nous vous dévoilons notre avis sur L’ANGE DE MUNICH de Fabiano Massimi, aux Éditions Albin Michel, un thriller basé sur un fait historique ! 

Au menu année 1931, Munich, le corps sans vie d’Angela Maria Raubal, cette jeune femme d’une vingtaine d’années qui n’est rien d’autre que la nièce d’Adolf Hitler. Pour enquêter sur les circonstances sont dépêchés les enquêteurs Sauer et Bauer de la brigade criminelle. Bien évidemment cette mort est entourée de nombreux mystères, de beaucoup de mensonges, et va laisser dans son sillage plusieurs morts !

Alfred, il n’y a pas plus accrocheur qu’un roman inspiré d’une histoire, et c’est d’autant plus alléchant lorsque ça concerne une période aussi sombre et un personnage aussi tristement célèbre qu’Adolf Hitler. Alors voilà que notre curiosité morbide nous fait plonger le nez dans œuvre.

Et là c’est un peu étrange ! La sensation de vouloir dévorer les pages mais de ne pas avancer. Pourtant l’histoire est plaisante assez rythmée, avec des personnages qui ont une véritable dimension dû fait qu’ils ont réellement existé. Beaucoup de rebondissements avec énormément de dissimulation et de faux-semblant.

Mais j’en ressort avec une sensation de comme si quelque chose manquait avec toutefois l’impression d’avoir lu un livre intéressant.

En bref vous m’aurez comprise et toi aussi mon Alfred, j’ai aimé ce roman pour son point de vue historique mais déroutant de ne pas connaître la vérité !

Chronique sur LES SORCIÈRES DE PENDLE de Stacey Halls

Bonjour à vous Bande de Lecteurs Fous, aujourd’hui avec Alfred nous revenons sur notre dernier craquage littéraire, LES SORCIÈRES DE PENDLE de Stacey Halls aux Éditions Michel Lafon.


Au menu, un brin de l’histoire de Fleetwood Shuttleworth, un morceau du Nord de l’Angleterre des années 1612, un soupçon de sorcellerie, et quelques femmes qui ont fait l’Histoire.


Alfred, j’avoue avoir totalement succombé à ce roman.  Déjà rien que le livre en lui-même par sa couverture et les détails en font un objet délicat, un écrin.

Je me suis réellement laisser envahir par cette histoire à cheval entre le roman et le roman historique, puis doucement je me suis sentie totalement happée. Je l’ai dévoré en deux jours sans en laisser une miette.
Pourtant l’intrigue ne repose pas sur sur une chasse aux sorcières omniprésente mais sur un postulat simple  » l’héroïne va-t-elle survivre ou pas à cette nouvelle grossesse ? ».

LES SORCIÈRES DE PENDLE n’est pas juste un roman divertissant auquel, il est agréable de tourner les pages. L’auteure dépeint à merveille la condition féminine de l’époque, et nous amène à côtoyer ces différentes femmes. De plus c’est avec une certaine subtilité que Stacey Halls incorpore dans son roman la part d’histoire, et le véritable procès des sorcières de Pendle
 

Pour tout vous dire c’est un livre dont j’ai fini les dernières pages à regret, car je m’étais vraiment prise d’affection pour les personnages, pour cette époque et ce moment d’histoire. 

Et maintenant Alfred, est-ce que toi aussi tu crois que je suis une sorcière ? Ne me répond pas de suite avant donnons mon ressenti : Alors forcément LES SORCIÈRES DE PENDLE  sera un livre que je ne pourrais que recommander chaudement mais qui plaira surement davantage à la gente féminine.

Chronique sur BABYLONE LE REVEIL DES PASSIONS de Catherine David et Françoise Bouron

Bonjour à vous Bande de Lecteurs Fous, aujourd’hui avec Alfred nous vous proposons un peu de chaleur avec BABYLONE, Le Réveil des Passions, un livre écrit par Catherine David et Françoise Bouron aux Éditions XO.

Au menu, régalez-vous de la cité de Babylone lors de son apogée au IV ème avant J-C. Prenez plaisir à savourer jeu de pouvoir, amour et trahison aux files des pages de ce roman historique, où se mêle également une affaire de meurtre. 

C’est avec un certain plaisir mon Alfred que je me suis lancée dans ce roman coécrit par une auteure et une historienne. Il faut dire que désormais les romans historiques ont leur place bien à eux dans notre bibliothèque.Au début de ma lecture, il a été quelque peu difficile de situer l’action de cette lecture, faute sûrement à une méconnaissance de ma part.

Toutefois par un très bon travail des deux auteurs j’ai pu au cours de ma lecture en apprendre plus sur l’histoire de Babylone et savourer pleinement l’intrigue qui s’y déroule. Beaucoup de descriptions aidant à s’imaginer la vie à cette période. Concernant l’intrigue du roman, on ne fait rien de nouveau dans ce roman. L’histoire tournant principalement sur la quête du trône, avec autour quelques histoires d’amour et de vengeance.

Malgré que la lecture s’alterne entre plusieurs personnages, nous avons trouvé beaucoup de lenteur dans l’action. 

Alors mon Alfred que dirais-tu d’un voyage à Babylone au IV ème siècle, mais avant ça notre ressenti : À retenir que BABYLONE est un roman historique très bien documenté, mais dont l’intrigue n’a pas su me faire succomber

Chronique sur LA FIEVRE de Sebastien Spitzer

Bonjour à vous Bande de Lecteurs Fou, aujourd’hui avec mon Alfred  nous continuons de vous parler de nos lectures de La Rentrée Littéraire, et c’est avec plaisir que nous vous dévoilons notre retour sur LA FIÈVRE de Sébastien Spitzer, aux Éditions Albin Michel, sorti le 19 Août.

Au menu, un roman basé sur une histoire vraie. Celle de la fièvre qui toucha la ville de Memphis en 1878. C’est le récit d’une ville, à travers trois personnages confrontés à une situation exceptionnelle.  

Alfred, LA FIÈVRE  sera sans nul doute un roman qui fera beaucoup parlé de lui, car même si les évènements décrits datent des années 1870, ce roman renvoie inéluctablement vers l’actualité nous en sommes convaincus. Thucydide disait « L’histoire est un perpétuel recommencement « . c’est donc avec plaisir que nous découvrons la plume de Sébastien Spitzer, pour un roman sorti à point nommé. 

Bien évidemment nous avons dès les premières pages du roman, plonger au cœur de cette histoire qui débute très rapidement. La lecture s’alternant entre trois personnages très affirmés, la lecture devient très addictive et tout va très vite. Et parfois un peu trop vite. Nous aurions aimé, quelques fois davantage de détail, il n’en reste pas moins que nous avons dévoré cette lecture sans temps mort. Interrogeant sur l’éthique et la morale, l’auteur pousse ses personnages à se révéler vers le bien ou le mal, et dépeint de manière réaliste la nature humaine.

Alfred je crois qu’il est grand temps que je prenne notre fièvre :

Un roman à lire et découvrir

Chronique sur VOUS N’AUREZ PAS LES ENFANTS de Valérie Portheret

Bonjour à vous Bande de Lecteurs Fous,

Aujourd’hui avec mon Alfred nous aimerions revenir sur le roman documentaire de Valérie Portheret, VOUS N’AUREZ PAS LES ENFANTS, aux Éditions XO.

Au menu l’Histoire, celle de la rafle de lyonnaise du 26 août 1942. En fond des hommes et des femmes prêtent à tout pour sauver le maximum d’enfants de la déportation.
Alors mon Alfred cette histoire inédite a été pour nous bouleversante. Dans ce roman documentaire Valérie Portheret retrace heure par heure les événements de ces quelques jours, avec rigueur et ce manière très documenté. Toute cette histoire repose sur les témoignages des personnes qui ont vécus ces événements. Alors certes par moment l’auteure nous perd quelques peu dans beaucoup d’informations, mais par moment l’émotion est bien présente. Alfred comme moi-même avons verser notre petite larmichette. 

Alors mon Alfred montrons-nous digne de ces personnes qui ont oeuvré pour le bien. Mais avant ça notre ressenti :

C’est sans doute un moment de l’histoire qu’il est important de faire connaître au plus grand nombre.

Chronique sur LOUIS XIV L’ENFANT ROI de François-Guillaume Lorrain.

Oyé Oyé Bande de Lecteurs, et surtout très Bonne Année à vous tous.

Aujourd’hui Sire Alfred  et moi-même, nous avons profité du weekend de l’Epiphanie pour tirer les rois et surtout dévorer LOUIS XIV L’ENFANT ROI de François-Guillaume Lorrain aux Editions XO. Parut le 16 Janviers 2020 en librairie.

Au menu un roman historique, aussi bien garni qu’une bonne galette des rois à la frangipane. Pour commencer prendre le peuple français qui attends l’arrivé d’un prince avec impatience. Ajouter à cela un coup de pouce du destin et voilà le Roi Soleil est né ! Prendre alors une bonne dose d’enfance, ajouter des enseignements et professeurs très rigoureux, et ne point omettre une situation politique tendue. 

Nous voilà mon Alfred embarqué au sein de ce roman qui retrace l’enfance de ce roi si emblématique. Composé de courts chapitres, la lecture est rapide quelques fois ralenti par des dialogues venus d’un autre âge, mais qui en même temps donne un vrai goût d’authenticité, et nous immerge dans l’histoire, au sein de la Cour. De chapitre en chapitre, la lecture avance en sautant dans le temps pour ce consacrer à quelques détails de la vie du jeune Roi qui ont eu une importance majeur dans sa construction. 


« Le Roi est mort ! Vive le Roi « , mon Roi voilà votre engeance qui se fait couronner, et à laquelle nous réclamons son jugement sur cette lecture :

Alors chers Lecteurs Fous si vous aussi vous désirez en apprendre plus sur l’enfance si particulière du Roi Soleil tout en vous distrayant, nous vous recommandons chaudement cet ouvrage.

Chroniques sur LA PETITE VOLEUSE DE LA SOIE de José Frèches

Bonjour à vous Bande de Lecteurs Fous,

Aujourd’hui avec mon  Alfred nous vous proposons une recette venu du pays de la plus ancienne civilisation, LA PETITE VOLEUSE DE LA SOIE, de José Frèches aux Éditions XO.  Un roman historique sorti en librairie le 31 Octobre.

Dans cette recette livresque typiquement chinoise, Étoile du Nord jeune paysanne du fin fond de la Chine du III ème siècle va grandir auprès de cette richesse nationale qu’est la soie. Vous savourez donc son aventure et ses mésaventures dans ce régime très stricte et hiérarchisé. Une histoire dans l’Histoire de la Chine ancestrale.

Alors là mon Alfred avouons que nous sommes assez perplexe face à ce roman. Tout d’abord nous étions impatient, nous avons un peu peiné au début de notre lecture pour finalement dévorer la dernière partie.  Tous les ingrédients de base à une bonne recette sont présents, des personnages bien construits auxquels s’attacher, des lieux mythiques et dépaysants en toile de fond et une civilisation avec une culture  fascinante pour enrober le tout. Toutefois l’auteur a largement agrémenter le tout avec beaucoup de références historiques et ésotérique propre à la culture chinoise qui parfois prennent le pas sur l’histoire, ce qui a notre goût mon Alfred  rend moins fluide la lecture du début de ce roman.

Alors mon Alfred tu proposes de lire ensuite le livre de la Fille Sombre, coquin va mais avant ça notre ressenti : C’est un bon roman.