Chronique sur UN(E)SECTE de Maxime Chattam

Bonjour à vous Bande Lecteurs Fous,

Aujourd’hui avec mon Alfred nous allons vous parler d’un roman que nous avons longuement attendu, et que nous avons dévorer tel des boulimiques littéraires. Nous n’en avons fait qu’une bouchée d‘UN(E)SECTE de Maxime Chattam aux Editions Albin Michel.

Au menu du dernier thriller de Monsieur Chattam, nous vous proposons de prendre une bonne grosse poignée d’insectes voir même deux ou trois. D’ajouter un meurtre en provenance de Los Angeles pour commencer puis d’ajouter également une disparition du côté de New York. A cela prendre une cuillère d’inspecteurs un peu en galère et un brin de détective privé. Rajouter quelques cadavres manger par des insectes. Tourner, tourner tout cela dans 457 pages et vous obtiendrez Un(e)secte.

A que cela nous avait manqué, un bon petit Chattam par ses jours d’automne. Qu’est-ce que nous avons été ravi mon Alfred. Il est sans conteste l’auteur que nous dévorons les yeux fermés, et bien que les derniers romans ont pu décevoir quelques lecteurs, celui-ci fera renaitre le plaisir pour certains. Vous retrouverez dans ce thriller les ingrédients qui font un bon Chattam, c’est à dire un duo de protagonistes bien travaillés, avec de fortes personnalités et attachants de surcroit.Ils vont se lancer sur des enquêtes d’insectes d’un côté et de secte de l’autre, pour un final faire un mélange étrangement flippant. Pour faire frissonner le chattamiste addict, série de meurtres bien sordides, enlèvement inquiétant, musique métale. Le tout entouré par une multitude de témoins qui ferontt progresser l’enquête et raviront les papilles des lecteurs. Et pour les amateurs de monsieur Chattam, vous retrouverez en ligne de fond quelques clin d’œil à de précédents romans, tel que la ville de Carson Mills ( Que Ta Volonté Soit Faite). Et comme toujours ce thriller sera distiller petit à petit son venin, jamais plus vous ne verrez les petites bêbêtes de la même façon. 

Mon Alfred je crois que tu as une araignée sur le crâne mais avant ça notre ressenti : FORMIDABLE

4 réflexions sur “Chronique sur UN(E)SECTE de Maxime Chattam

  1. Bonjour bonjour ! 🙂

    Je me permets de te contacter pour te proposer d’apparaître dans l’un de mes articles récurrents.

    Je publie une fois par mois un article présentant les nouveaux blogs qui touchent à la littérature et la lecture. Si tu es intéressée pour y apparaître (l’article sera publié le dimanche 10 novembre) n’hésite pas à m’envoyer ton texte en te présentant et en expliquant ce que tu proposes sur ton blog, tes genres littéraires de prédilection (si tu en as) et ce que tu souhaites dire à de futurs lecteurs ! 😉

    Si tu veux voir des exemples d’articles c’est par ici : https://lesmiscellaneesdusva.wordpress.com/category/nouveaux-blogs/

    Si jamais ça ne t’intéresse pas il n’y a bien entendu absolument aucun souci. 🙂

    Tu peux m’envoyer ton texte à l’adresse e-mail suivante : usva.miscellanees@gmail.com

    Très belle fin de journée à toi et au plaisir de lire tes prochains articles,

    Usva

    J'aime

      1. Je suis très heureuse de lire ta réponse positive et enthousiaste ! 🙂 Je te dis à bientôt alors, avec plaisir, je te confirmerai la réception de ton texte. 🙂

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s